Ces herbes qu'on dit mauvaises

On les dit mauvaises... Elles sont pourtant utiles, si l'on sait les utiliser !

Enrichir le sol : Le trèfle blanc

Trefle blanc(Photo ekenitr Creative commons)Photo ekenitr (Creativ commons)

La qualité du sol est le fondement d'une plante en bonne santé. Le jardinier doit donc penser à améliorer son sol. Certaines plantes spontanées sont là pour l'aider dans cette quête. Qui n'a pas remarqué le trèfle blanc dans sa pelouse ? Et tenté de s'en débarrasser ? Pourtant, le trèfle blanc constitue un excellent engrais vert qui améliore continuellement la qualité du sol. D'un côté, il capte l'azote de l'air et les reliquats du sol pour les stocker. De l'autre, il améliore la structure du sol.

Se soigner : Le plantain lancéolé

Plantain (Photo ekenitr Creative commons)Photo ekenitr (Creativ commons)

Le plantain possède de multiples qualités médicinales. En usage interne, on l'emploie lors d'une bronchite, d'une laryngite ou d'une pharyngite. Il calme la toux et facilite l'expectoration tout en agissant comme un reconstituant général. Une recette simple consiste à laisser bouillir 3 minutes puis infuser 15 minutes, 50 à 60 g. de plante fraîche entière dans un litre d'eau. Une fois filtrée, prendre 3 à 5 tasses par jour.

Protéger les plantes : La consoude

Consoude (Photo ekenitr Creative commons)Photo ekenitr (Creativ commons)

Elle stimule la flore microbienne du sol et le développement de la végétation. Coupez 1kg de consoudes et plongez-les dans un litre d'eau. Laissez fermenter une quinzaine de jours. Filtrez puis pulvérisez dilué à 20% préventivement dès le printemps puis en été.

En savoir plus

Ces informations sont issues de la plaquette Mauvaises herbes, on vous aime ! Publié par Rennes Métropole.

Une Mauvaises herbes on vous aime Rennes métropole

Tous les conseils pour jardiner au naturel : www.jardiner-au-naturel.org

Création site collectivité